Naître avant terme, mon bébé sera prématuré

Naître avant terme, mon bébé sera prématuré

Lorsque cela se passe bien, la grossesse est comme un état d’apesanteur. Nous sommes, en effet, sur un petit nuage (merci les hormones), et c’est NORMAL ! L’arrivée d’un petit trésor est un bonheur indéfinissable et sans limite. On oublie vite les nausées du début, le mal de dos, les pieds qui enflent car oui tout ça n’est rien… Rien à côté de ce qui va se passer, là maintenant, trop tôt….

Naître avant terme, bébé arrive plus tôt

Ce n’était pas prévu, la date inscrite sur le papier n’est pas celle d’aujourd’hui ! Et pourtant, notre corps dit le contraire, l’équipe médicale également. Bébé ne va pas tarder à pointer le bout de son joli nez. Après une telle annonce, la future maman ne peut être que choquée et stressée.

Rien de va plus, tout part dans tous les sens.

A cela peut s’ajouter la culpabilité, le malaise parfois de ne pas tout de suite aimer ce bébé si différent de ce que nous avons imaginé. La vie n’est pas un long fleuve tranquille, où tout se passe comme dans un rêve, alors ces ressentis sont tout à fait normaux.

Il faut accepter ce choix imposé et surtout en parler. Que ce soit avec son conjoint bien sûr, l’équipe médicale, le psychologue de l’hôpital dans un premier temps, sans oublier les associations.

 Y-a-t-il des causes à un accouchement prématuré ?

On parle de prématurité dès que l’enfant naît avant le 8ème mois de grossesse. La prématurité représente environ 6,2 % des naissances. La naissance avant terme peut être dû à différentes causes maternelles, liées au foetus ou encore durant la grossesse. Selon les causes et l’état de santé du bébé, il se peut que la naissance prématurée soit provoquée. A ce moment précis, il y aura déclenchement de l’accouchement.

Les différentes phases de prématurité

La durée standard pour une grossesse est de 40 semaines. On parle d’ accouchement prématuré quand la naissance intervient entre la 28ème et 37ème semaine. On distingue trois niveau de prématurité :

  • entre 33 et 36 semaines : bébé prématuré
  • entre 29 et 32 semaines : bébé grand prématuré
  • né avant 28 semaines : bébé très grand prématuré

Un amour de bébé, au suivi particulier

Malgré tout, ce bébé tant attendu est là et il a besoin de vous. N’hésitez pas à participer aux soins, les infirmières vous serviront de guide.

Votre réconfort saura l’apaiser lors des interventions médicales.  Si cela est possible, le prendre contre vous, faites du peau à peau en le réconfortant. Parlez-lui doucement.

Pour diminuer la douleur, on peut vous demander de donner votre lait maternel ou de l’eau sucrée. Toutefois, il ne faut pas aller plus vite que la musique comme on dit, car bébé a son propre rythme.

Il faut donc faire les choses, l’une après l’autre, par exemple le câliner, puis lui parler.

Rentrer à la maison avec un bébé prématuré

Vous avez peut-être vécu cette situation ? Ou l’avez-vous vécu auprès de votre compagne, votre épouse ?

Pas simple de gérer les émotions, les inquiétudes, les douleurs, puis la joie de le voir, puis de rentrer à la maison avec lui, même si tout était prévu autrement.

Enfin, n’oubliez jamais, que nous n’êtes pas tout seul !

logo des Chatounets, spécialisé dans la puériculture bébé, vente en ligne.Les coups de coeur Les Chatounets, à consulter absolument :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *