Devenir parents, tout savoir sur les congés maternité, paternité, parental

Devenir parents, tout savoir sur les congés maternité, paternité, parental

À vrai dire, un peu de repos avant et après le grand jour, ne sera pas superflu.

Si c’est votre premier enfant, sachez qu’une loi fixe la durée du congés maternité. De manière générale il démarre, 6 semaines avant la date présumée de l’accouchement.

Après la naissance du petit trésor, s’il n’y en a qu’un et si c’est le premier, vous aurez 10 semaines pour faire connaissance, en profiter et vivre ensemble.

S’il s’agit de votre troisième enfant, vous disposerez de 8 semaines de congé prénatal et 18 semaines de congé postnatal.

Et s’il vous avez la surprise d’une grossesse multiple, les durées changent également.

Bien entendu, si vous avez déjà des congés pathologiques, ceux-ci viennent s’additionner au congés maternité.

Devenir parents ou devenir Papa, mérite du temps  !

Cher Papa, vous aussi avez droit à quelques jours de repos bien mérité.

Le congé de naissance : 3 jours ouvrables (du lundi au samedi. Hors jour férié) pour 1, 2 ou, également, 3 bébés. Ces 3 jours peuvent être pris en une fois, ou séparément en accord avec votre employeur. Il est possible de prendre ces 3 jours dans les 15 jours qui précèdent la date prévue de la naissance ou bien après la naissance. Ce congé est appliqué également pour une adoption.

Le congé de paternité : le congé de paternité et d’accueil de l’enfant offre 11 jours calendaires (du lundi au dimanche y compris jour férié) à l’occasion de la naissance d’un enfant. En cas de naissance multiple, ce congé peut se prolonger de 7 jours. Il sera pris dans les 4 mois qui suivent la naissance ou l’adoption.

Vous êtes le conjoint de la Maman via PACS ou vivant maritalement, mais vous n’êtes pas le Papa biologique. Il est possible d’avoir, vous aussi, accès au congé de naissance et de paternité afin d’accueillir comme il se doit, le nouveau venu.

Devenir parents, congé parental ou congé familial ?

Aujourd’hui, la Maman ne désire pas forcément prendre un congé parental/familial. Le Papa est en droit de vouloir s’occuper de bébé, un peu plus longtemps que les congés « habituels ». Avant de se lancer, il est important de bien réfléchir. Il faut, également, bien se renseigner auprès de votre/vos employeurs, afin d’avoir toutes les données. Devenir parents doit avant tout, rester un bonheur et non un casse-tête.

Devenir parents, une petite pause s’impose ?

En entendant, voici ce qu’il faut savoir sur ce congé parental, qui marque une jolie pause dans votre vie professionnelle :

  • Il faut, tout d’abord, justifier d’un an d’ancienneté ;
  • Peut être à temps complet ou partiel (16h minimum de travail/hebdo) ;
  • Il démarre entre la fin du congé maternité/paternité et le troisième anniversaire de bébé.
  • Un mois avant la fin du congé maternité/paternité, ou 2 mois avant la prise du congé parental, (s’il ne débute pas tout de suite après le congé maternité/paternité), faire la demande auprès de son employeur. Il faut faire la demande par LR avec accusé de réception ou par lettre remise en main propre contre décharge. Préciser s’il s’agit d’un congé parental total ou partiel (il faut indiquer le nombre d’heures hebdomadaires), le point de départ du congé et la durée choisie.
  • Sa durée initiale ne peut excéder un an.
  • Renouvelable deux fois, de manière continue, vous pouvez, chaque fois, choisir un temps partiel ou complet. Chaque renouvellement peut être plus long ou plus court que le précédent. Faire la/les demande(s) de renouvellement, un mois avant l’expiration du congé en cours, par LR avec avis de réception.
  • En cas d’adoption, le congé ne dépasse pas une durée de 3 ans. Si l’enfant est âgé de moins de 3 ans à son arrivée au foyer (cette durée est réduite à un an maximum, si l’enfant était âgé de plus de 3 ans et n’a pas encore atteint l’âge de 16 ans révolus).
  • Pas de maintien de la rémunération pendant le congé parental. Sauf dispositions conventionnelles particulières, CET…
  • Il ne peut être prolongé après le troisième anniversaire de bébé.

Pour des naissances ou adoptions multiples (3 enfants…) : le congé parental, peut se prolonger 5 fois pour prendre fin au plus tard au 6ème anniversaire des enfants (nés ou adoptés à partir du 1er/10/14)

A la fin du congé parental/familial, vous pourrez retrouver votre emploi ou un emploi similaire. Le salaire reste analogue au moins, à celui que vous perceviez, à la date de votre départ en congé.

“Faire naître un enfant n’est pas suffisant, il faut aussi le mettre au monde.”
Boris Cyrulnik

logo des Chatounets, spécialisé dans la puériculture bébé, vente en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *